TAIGA, Chien Nordique
Bonjour et Bienvenue sur le forum Taiga

Nous allons voulu faire de ce forum la représentation d'une grande chaîne de solidarité envers tous les chiens de races nordiques qui nous appellent à l'aide.

Sachez ainsi que votre inscription fait de vous un membre à part entière de cette chaîne.

Nous vous souhaitons un bon surf sur Taiga Passion Nordiques

Cordialement


passion chiens nordiques
 

AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 

 Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur

Aller en bas 
AuteurMessage
EMMANUELLE
Ours Polaire
EMMANUELLE

Féminin
Nombre de messages : 1798
Age : 52
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 02/02/2008

Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Empty
MessageSujet: Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur   Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 16:18

Plusieurs personnes sur le forum ayant fait la pénible expérience d’une rupture des ligaments croisés antérieurs de leur chien, j’ouvre un post à ce sujet, afin que tout le monde puisse mieux comprendre ce type de pathologie...
Ayant participé pendant des années à de nombreuses chirurgies orthopédiques, cette expérience personnelle, notamment en cas de rupture des ligaments croisés, me fait être plutôt favorable à la chirurgie et ce même sur des seniors, à partir du moment où le bilan cardiologique et hématologique ne s’y oppose pas...
C’est certain, il y a toujours des risques à l’anesthésie, mais ces risques sont calculés et restent présents chez des animaux plus jeunes...
Il faut savoir que si toutes les races de chiens peuvent être touchées à tous âges, on a quand même une nette majorité des cas qui concernent des chiens pesant plus de 15 kg et de plus de 5 ans...
L’obésité est également un facteur de prédisposition...

Mais avant tout, j’aimerais faire un petit rappel d’anatomie pour les néophytes afin de mieux comprendre la pathologie et le rôle de ce ligament...

Le ligament croisé crânial encore appelé ligament croisé antérieur est un des ligaments qui se trouve à l’intérieur de l’articulation du genou. (le genou se trouve sur le postérieur ! ! !)
Il s’attache d’une part sur le fémur et d’autre part au tibia et son rôle, en fait, est d’empêcher le déplacement du tibia vers l’avant par rapport au fémur, d’empêcher l’hyperextension du genou et la rotation interne exagérée du tibia.
C’est entre autre, l’exagération de l’un de ces mouvements qui va entraîner la rupture partielle ou complète de ce ligament. Il faut savoir que la rupture de ligament croisé est quand même l’une des causes les plus fréquentes de boiterie chez le chien. Ce n’est pas rare du tout ! !
Le plus souvent, la boiterie apparaît brutalement après un effort ou un traumatisme.
Le membre est alors gonflé et très douloureux.

Chez les chiots, la rupture est toujours traumatique et en ce cas, la rupture du ligament se fait à son insertion et non pas en plein milieu...
Cette pathologie peut aussi survenir lors d’un effort absolument normal chez certains chiens présentant une dégénérescence...
La boiterie est alors plus subtile et survient progressivement. Le chien ne pose alors plus son postérieur. Cette boiterie dure 15 jours puis le chien recommence à poser la patte pendant plusieurs semaines. La boiterie devient alors discrète pendant plusieurs mois. Chez les animaux non traités, on remarque à terme une utilisation de moins en moins fréquente de la patte à cause des lésions d’arthrose...
Le diagnostic se fonde essentiellement sur la mise en évidence d’un « signe du tiroir ». Cet examen est facilement réalisable son vétérinaire en consultation. Il consiste à obtenir manuellement un déplacement du tibia par rapport au fémur, en position normale, puis en flexion et en extension... Si ce déplacement est augmenté, le signe du tiroir est positif. C’est très évident lors d’une rupture complète du ligament, moins lors de rupture partielle ou de lésions plus anciennes... En ce cas, le praticien pratiquera d’autres tests...
Parfois, il arrive à sentir à la palpation un épaississement de la capsule articulaire...
Un traitement conservateur peut être envisagé pour les chiens de moins de 15 kg avec une amélioration plus ou moins nette, mais tous les praticiens avec lesquels j’ai travaillé restaient plutôt mitigés quand à l’efficacité sur des chiens de plus de 15 kg...
Le traitement chirurgical est très fortement recommandé pour une récupération optimale et pour ralentir le développement de l’arthrose.
J’ai connu 2 techniques chirurgicales pour ce genre de pathologie, elles sont choisies par le chirurgien en fonction de l’âge et de la taille du chien :
On a la technique de Flo, technique extra-articulaire indiquée pour les chiens de moins de 15 kg ou lors de lésions chroniques du ligament et la technique dite « over the top» préférée chez les chiens de plus de 15 kg ou les chiens sportifs. C’est une technique de réparation qui remplace le ligament croisé par un greffon d’une aponévrose d'un muscle de la région du genou, et c’est celle à laquelle j’ai assisté le plus souvent...

Généralement, le chien reste hospitalisé 24 heures et est rendu à son propriétaire le lendemain de l’opération, une fois bien réveillé..
Après l’opération, il va aussi falloir limiter strictement l’activité du chien, sous peine d’échec opératoire ! ! !
Toute sortie se fera obligatoirement en laisse ! ! !
Le chien ne doit en aucun cas courir ou sauter pour éviter de mobiliser son articulation et ce pendant 8 semaines. De ce repos va dépendre la réussite de l’opération.
Une reprise progressive sur 10 semaines est ensuite envisageable après contrôle de son genou par le chirurgien.

Il faut bien surveiller l’état de son pansement dans les premiers jours. En cas de souillures ou d’arrachement du pansement, il faudra remontrer impérativement son chien à son vétérinaire afin de revoir la plaie et de renouveler le pansement.
Le chien recevra un traitement antibiotique et anti-inflammatoire et il faudra veiller à ce qu’il prenne correctement ses médicaments et ne surtout pas raccourcir la durée du traitement sous prétexte qu’il se porte bien ! ! !
Cette chirurgie est pratiquée sous aseptie stricte, dans les même conditions qu’en chirurgie humaine et il en dépend de la réussite de l’opération... Une infection sur une chirurgie orthopédique peut avoir des conséquences dramatiques ! ! !
Autre précision, il est particulièrement important de surveiller le poids de son chien et un régime, adapté à son activité réduite, devra être mis en place.

Trois jours après l’opération, une fois l’oedème post-opératoire disparu, un second pansement limitant les mouvements sera posé sur le membre.
Douze jours après l’opération, un deuxième contrôle sera effectué afin de retirer les fils et de surveiller l’évolution.
La stabilité du genou sera revérifiée lors d’un contrôle 1 mois, puis 3 mois après la chirurgie.

Généralement, si le chien n’a pas forcé sur son membre, la réussite de l’opération est complète...
Revenir en haut Aller en bas
edhelle
Grand explorateur
edhelle

Féminin
Nombre de messages : 280
Age : 44
Localisation : bordeaux
Emploi : Aide soignante
Loisirs : chien, chat, cheval, lecture, musique, ciné, festival, art de la rue, rando,
Date d'inscription : 19/08/2009

Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Empty
MessageSujet: Re: Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur   Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 18:50

Merci beaucoup pour toutes ces info Emmanuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Roska
Chef de Meute
Roska

Féminin
Nombre de messages : 3686
Age : 33
Localisation : qq part
Date d'inscription : 13/11/2008

Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Empty
MessageSujet: Re: Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur   Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 19:34

Ca pique les yeux le jaune ! Wahou ! affraid

Pour ça mon véto n'est pas d'accord :

Un traitement conservateur peut être envisagé pour les chiens de moins de 15 kg avec une amélioration plus ou moins nette, mais tous les praticiens avec lesquels j’ai travaillé restaient plutôt mitigés quand à l’efficacité sur des chiens de plus de 15 kg...
Le traitement chirurgical est très fortement recommandé pour une récupération optimale et pour ralentir le développement de l’arthrose


Mon véto a un avis contraire.
Je lui fais confiance car il est praticien depuis plusieurs dizaines d'années, a une réputation sur la région et autre qui n'est plus à faire.
Il est en outre spécialiste de la boîterie (sujet de sa thèse).

En tout cas ma chienne n'a jamais été obèse...
De même, lui m'a dit que cela se voyait souvent sur les petites races et jeunes, pas sur des chiens âgés ni lourd...
Comme quoi...

C'est comme dans la médecine, il y a plusieurs écoles !
Revenir en haut Aller en bas
EMMANUELLE
Ours Polaire
EMMANUELLE

Féminin
Nombre de messages : 1798
Age : 52
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 02/02/2008

Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Empty
MessageSujet: Re: Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur   Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 22:04

Roska a écrit:


Pour ça mon véto n'est pas d'accord :

Un traitement conservateur peut être envisagé pour les chiens de moins de 15 kg avec une amélioration plus ou moins nette, mais tous les praticiens avec lesquels j’ai travaillé restaient plutôt mitigés quand à l’efficacité sur des chiens de plus de 15 kg...
Le traitement chirurgical est très fortement recommandé pour une récupération optimale et pour ralentir le développement de l’arthrose


Mon véto a un avis contraire.
Je lui fais confiance car il est praticien depuis plusieurs dizaines d'années, a une réputation sur la région et autre qui n'est plus à faire.
Il est en outre spécialiste de la boîterie (sujet de sa thèse).

En tout cas ma chienne n'a jamais été obèse...
De même, lui m'a dit que cela se voyait souvent sur les petites races et jeunes, pas sur des chiens âgés ni lourd...
Comme quoi...

C'est comme dans la médecine, il y a plusieurs écoles !

De toute façon, seul le praticien ayant ausculté l'animal est en mesure d'établir un diagnostic précis.
Chaque cas peut présenter des particularités qui feront plutôt choisir une solution par rapport à une autre...Dans mon post, je parle de généralités et non d'un cas particulier précis ; c'est pourquoi tu auras remarqué que j'ai ouvert un nouveau post sur le sujet et que n'ai rien rajouté au tien, justement pour ne pas prêter à confusion...
Déjà, il faudrait savoir si la rupture du ligament croisé est partielle ou complète. Rien ne prouve que les spécialistes en orthopédie avec lesquels j'ai travaillé ( sur 4 cliniques différentes dont une à l'étranger)ne partageraient pas l'avis de ton praticien après examen de ta chienne.
S'il a pris cette décision, c'est qu'il doit avoir certainement ses raisons...

EMMANUELLE a écrit:
Il faut savoir que si toutes les races de chiens peuvent être touchées à tous âges, on a quand même une nette majorité des cas qui concernent des chiens pesant plus de 15 kg et de plus de 5 ans...
L’obésité est également un facteur de prédisposition.
Je n'ai nullement écrit que çette pathologie ne touchait pas les petites races, ni les jeunes...
Je précise même que chez les chiots, la rupture du ligament se fait à son insertion suite à traumatisme...
Les chiffres que je cite sont les chiffres officiels enseignés aux étudiants de l'ENVL / ENVT / ENVA et ENVN, et ces statistiques sont très proches de ce que mon humble expérience d'assistante m'a permis de constater...
Revenir en haut Aller en bas
karo-tempo
Nouveau


Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 30
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 25/10/2013

Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Empty
MessageSujet: ligament croisé antérieur   Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Icon_minitimeVen 25 Oct 2013 - 9:35

bonjour tout le monde.

je me permet de répondre à ce sujet parce que je suis un peu perdu quant à mon chien.
ca fait depuis le mois de mars 2013 (donc presque 8 mois) qu'il boite du postérieur droit.
je suis allée voir ma vétérinaire qui à tout de suite pensée à un ligament croisé mais qui m'a redirigée vers une clinique très réputée vers chez moi car elle ne faisait plus d'ortho depuis longtemps. elle a tout de même mis mon chien pendant 10j sous anti inflammatoire, ce qui a été sans aucun résultat.
j'ai d'abord pris l'avis d'un autre vétérinaire qui, après l'avoir manipulé (il cherchait le mouvement tirroire), était plutôt mitigé et n'a pas voulu se prononcer et m'a également redirigé vers cette fameuse clinique hors de prix.
j'ai donc pris rendez vous chez eux avec un chirurgien orhtopédique (consultation spécialisée) qui a fait des radios et à tout de suite écarté la rupture totale ou partielle du LCA parce que mon chien n'avait pas de mouvement tirroire prononcé, pas d'arthrose (hors on était déjà au mois de juin donc 3 mois après le début de la boiterie) et car sa boiterie n'est pas assez prononcée (il peut sans problème courrir avec ces 4 pates, c'est à froid qu'il boite beaucoup). ils ont donc suspecté une tendinite en mettant mon chien sous anti inflammatoire pendant 1 mois (sachant tout de même que ca n'avait pas marché auparavant) avec du repos.
4 mois se sont passés (il boittait toujours mais c'était plus léger) et après une balade il s'est remis à boité beaucoup. je suis donc allée voir un 4ème vétérinaire qui a refait des radios, remanipuler, fait un prélèvement de liquide cinovial et fait une infiltration directement dans le genou. les résultats du prélèvement sont revenus totalement normal: liquide normal, aucun signe d'inflammation. l'infiltration n'a pas marché, de très très petites traces d'arthrose sur les radio, il en vient à conclure à une rupture partielle du ligament croisé et nous renvoie vers le CHUVétérinaire de Nantes. donc hier j'ai fait 2h de route et j'ai passé 3h au CHUV. mon chien à été manipulé 4 fois tellement le mouvement tirroire n'était pas évident à trouver, les radio regardées par 4 professionnelles différents parce que les 3 premiers (donc une chir ortho) n'arrivaient pas à trouver les traces d'arthrose tellement elles sont minimes. ils en sont finalement venu à la conclusion que c'était surement un LCA et qu'il faut opéré.

La question que je me pose maintenant c'est de savoir si vraiment il faut que je le fasse. aucun vétérinaire n'est capable de m'assurer clairement que c'est une rupture du ligament croisé antérieur. faut-il quand même que je le fasse opéré? dois-je préféré attendre encore un peu?
aujourd'hui va fait bientôt 8 mois mais tjr pas d'arthrose ou de mouvement tirroire prononcée, il boite mais pause toujours la patte.
j'ai réellement peur de prendre la mauvaise décision. cette opération n'est quand même pas anodine et il a déjà subit 2 anesthésies pour les différentes radio.

Merci de me donner vos avis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Empty
MessageSujet: Re: Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur   Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur Icon_minitimeVen 25 Oct 2013 - 10:04

Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur 386634526 de bien passer par la rubrique présentation karo-tempo
Revenir en haut Aller en bas
 
Pathologie de la rupture du ligament croisé antérieur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conjugaison:p1 séq:2 Futur simple / futur antérieur.niveau:4am
» pieds
» Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.
» LE FUTUR SIMPLE:5AP Conjugaison
» Fers plastique DUPLO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TAIGA, Chien Nordique :: Le coin des Membres :: Cette rubrique est consacrée à tous les nouveaux maîtres de chiens de races nordiques-
Sauter vers: