TAIGA, Chien Nordique
Bonjour et Bienvenue sur le forum Taiga

Nous allons voulu faire de ce forum la représentation d'une grande chaîne de solidarité envers tous les chiens de races nordiques qui nous appellent à l'aide.

Sachez ainsi que votre inscription fait de vous un membre à part entière de cette chaîne.

Nous vous souhaitons un bon surf sur Taiga Passion Nordiques

Cordialement


passion chiens nordiques
 

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 LES MALADIES DE NOS CHIENS

Aller en bas 
AuteurMessage
Malinka
Ours Polaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 46
Localisation : Eure
Emploi : Communicante
Loisirs : Aviation, m'éclater avec mes chiens
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: LES MALADIES DE NOS CHIENS   Mer 7 Aoû 2013 - 11:52

Bonjour à toutes et à tous, heureux propriétaires de Nordiques.

80% de la population canine est touchée par la Leishmaniose en 2013 dans le Sud de la France.
La piroplasmose fait également des ravages, sans compter les autres maladies portant un nom barbare ou les pires, celles sur lesquelles on ne met pas de nom.

Ce post, ouvert suite au décès de WEST a pour objectif de faire partager les expériences, essais thérapeuthiques menés sur nos chiens suite à telle ou telle maladie ainsi que les résultats qui découlent des traitements.

Egalement, il faut savoir que certaines médications, comme l'aspirine, seraient hyper néfastes pour nos nordiques, sans l'être pour les autres races canines.

Donc, à vous de jouer en documentant le plus possible vos posts !
Me concernant, bientôt un post sur la Leishmaniose...

Bien entendu, comme sur les forums santé pour humains, ce qui arrive à l'un peut ne pas fonctionner sur un autre. L'expertise d'un professionnel vétérinaire ne pourra en aucun cas se substituer aux solutions que vous pourrez évoquer par rapport à celles employées sur VOTRE animal.
Mais parfois, un signe vu chez d'autre pourra vous amener à éclairer ou apporter un autre angle à la vision de votre vétérinaire...

A très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Malinka
Ours Polaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 46
Localisation : Eure
Emploi : Communicante
Loisirs : Aviation, m'éclater avec mes chiens
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: LA PIROPLASMOSE   Mer 7 Aoû 2013 - 12:25

Jose : C'est une bactérie contenue dans l'urine des rongeurs, le chien boit dans une flaque ou alors est en contact avec l'urine est voila.
Ensuite il y a la vaccination, mais cette dernière agit sur 2 spectres seulement. C'est toutefois préventif dans la plupart des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Malinka
Ours Polaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 46
Localisation : Eure
Emploi : Communicante
Loisirs : Aviation, m'éclater avec mes chiens
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: L'ASPIRINE   Mer 7 Aoû 2013 - 12:32

http://pumi.blog.free.fr/index.php?post/2011/03/15/L-aspirine-%3A-le-plus-commun-des-poisons-pour-les-chiens
Revenir en haut Aller en bas
Malinka
Ours Polaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 46
Localisation : Eure
Emploi : Communicante
Loisirs : Aviation, m'éclater avec mes chiens
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: LE LEISHMANIOSE   Mer 7 Aoû 2013 - 15:53

La leishmaniose est une maladie commune au chien et à l'homme. Les zones endémiques sont donc les mêmes. Due à Leishmania infantum, elle est considérée comme une maladie principalement méditerranéenne mais est actuellement en extension dans les régions au climat continental en particulier dans le nord-ouest de l’Italie ou en Allemagne.

Si vous vous rendez dans ces zones : prenez RV dès votre retour pour établir une sérologie Leishmaniose (34€) chez votre vétérinaire. Le tableau clinique souvent très polymorphe rend le diagnostic de certitude difficile, c’est pourquoi il est nécessaire de recourir à des analyses.
Leur objectif est double : mettre en évidence le parasite (ou des traces de sa présence) et donc avoir un diagnostic de certitude, mais aussi évaluer les répercussions de la maladie sur l’organisme : anémie, manque de globules blancs, insuffisance rénale, … Plusieurs types d’examens permettent d’obtenir un diagnostic de certitude : prise de sang, prélèvement cutané, ponction de ganglion ou de moelle osseuse, etc
Plus le diagnostic est rapide, plus le chien a de chances de vivre mieux et plus longtemps. Mais ATTENTION. C’est une maladie MORTELLE.

2 formes, pour varier les plaisirs : cutanée et viscérale :
Les symptômes de la maladie dépendent des organes atteints. C'est dire leur extrême polymorphisme qui rend le diagnostic d'autant plus difficile. Les principaux signes de la Leishmaniose cutanée qui doivent attirer l'attention chez un chien dont on sait qu'il a séjourné dans des zones d'endémicité sont : un amaigrissement progressif, des lésions cutanées ulcérantes principalement au niveau de la truffe (narines) ; des oreilles et des coussinets ou une simple dermatite sèche (pellicules) avec chute des poils ; des griffes anormalement longues ; des saignements de nez répétés et parfois impressionnants.

Parmi les signes témoignant d’une forme viscérale, on remarquera le gonflement des ganglions facilement palpables, l’amaigrissement progressif, des troubles oculaires, des saignements de nez résultant de troubles de la coagulation du sang et une insuffisance rénale qui se traduit par de fréquentes mictions et l’augmentation des besoins de boire. C’est le cas de mon chien CHISPI. On constate une augmentation du volume des ganglions, de la rate et/ou du foie. D'autres signes sont inconstants et incluent : fièvre, atteinte oculaire (avec des yeux rouges, larmoyants et douloureux ; kératite, conjonctivite) et atteinte rénale particulièrement grave qui se manifeste par une propension de l'animal à boire beaucoup et, par voie de conséquence, à uriner exagérément. C’est le cas, de Chispi.

Comment se transmet la Leishmaniose ,
La transmission canine s’effectue directement du phlébotome au chien. Le phlébotome femelle prélève le parasite par piqûre d’un chien réservoir. Après multiplication et transformation du parasite dans son tube digestif, il le transmet par piqûre à un autre chien.

Le traitement :
Le pronostic est toujours réservé car le traitement est long, parfois mal supporté par le chien et pas toujours efficace.

Le traitement le plus couramment utilisé en France est l’association d’une injection quotidienne de Glucantime® par voie intramusculaire pendant un mois associé au Zyloric® (Allopurinol) en comprimés donnés tous les jours pendant toute la vie. Chispi prend effectivement ses 600mg d’Alopurinol matin et soir). L’efficacité dépend de la bonne observance, du stade clinique de l’animal au début du traitement, de l’apparition ou non de complications (rénales en particulier) et plus rarement de la résistance de la souche aux médicaments. Ce traitement est très douloureux et très mal supporté par les chiens. De plus, ce sont 2 injections/jour à faire. Donc à moins d’habiter avec son véto…il va falloir vous entrainer et ne pas avoir peur de subir les morsures de votre animal, fatigué, las….

Un traitement oral à base de miltéfosine, lancé par les Laboratoires Virbac en 2007 est disponible dans les pays d’Europe du Sud mais pas en France. Il s’agit du très fameux MILTEFORAN disponible en Suisse et en Espagne.
Il s’agit d’une solution buvable beaucoup mieux supportée par les chiens, beaucoup moins intrusive et tout aussi efficace que le 1er traitement. C’est ce que m’avaient conseillé les vétérinaires espagnols de Chispi (qui vient d’Espagne). Ils ne traitent qu’avec ce produit avec des résultats hyper encourageants. Mon véto français et Normand de surcroît qui ne connaissait cette maladie que dans ses livres d’école véto s’est renseigné sur les divers traitements ; Et quand une seconde alerte s’est déclarée cet hiver, il n’a pas hésité en me disant de trouver du Miltéforan.
Attention, le Miltéforan NE GUERIT PAS. Il atténue. Des rechutes sont possibles.
Prix du Miltéforan : 130€ environ le flacon de 60ml.

D’autres alternatives thérapeutiques comme le Marbocyl® ou l’Amphotéricine B peuvent être proposées sous condition que le chien n’ait pas développé d’insuffisance ni rénale ni cardiaque, ce qui est très peu souvent le cas…

Comment prévenir l’infection ?
• Réduire l’habitat de ces insectes (tous les points d’eau stagnante)
• rentrer le chien au moment où les phlébotomes sont les plus actifs : à l’aube et au crépuscule;
• utiliser sur les chiens des insecticides actifs contre les phlébotomes (Advantix associé au collier Scalibor),
• un vaccin contre la leishmaniose canine complète ce dispositif de prévention. Ce vaccin permet de stimuler le système immunitaire de l’animal afin de renforcer sa résistance à la maladie. EN AUCUN CAS LE VACCIN PROTEGE DE LA MALADIE.

En ce qui concerne Chispi :
Chispi est leishmanien avec une insuffisance rénale chronique. C’est le cas le plus grave, l’IRC ne se guérissant pas et allant en s’amplifiant….vers la fin et ce dans d’atroces souffrances.

Le traitement

Début du traitement avec du Miltéforan mi septembre 2012 pour 1 mois.
Allopurinol 300mg matin et soir + 10mg de Fortekor le soir.
La sérologie est stable à 0/640 mais élevée.
Ses analyses d’urine, ses taux de protéines, et autres trucs en ‘ines’ sont CATASTROPHIQUES.

A chaque retour de résultats, mon véto, surpris au début, déplie les feuillets, hilare pendant que Chispi lui démonte son cabinet, lui grimpe sur ses genoux, vide sa poubelle, va mettre le souk chez les chats en cage qui viennent d’être hospitalisés… « OK, je confirme, Chispi est bien mort ». Ou alors « comment il va le chien mourant »…Bref, Chispi se porte comme un charme. Pour l’instant.

Pourtant, son insuffisance rénale progresse de 70 à 80% en quelques mois, certaines griffes poussent à une vitesse impressionnante, ses yeux sont « chiasseux », des boules apparaissent de temps en temps pour disparaître aussi vite qu’elles sont arrivées, des épisodes pelliculaires intenses font place à un poil brillant….

MAIS, mon entourage, mon véto, et moi auront compris UNE chose : le traitement médical c’est bien. MAIS LE PLUS IMPORTANT, C’EST LE MENTAL / MORAL.Ce fut flagrant cet hiver. J’ai traversé une période de très grand stress et d’angoisses liée à mon travail.

Si mon 1er chien Snow (pas malade, sauf de la tête ) a déclenché une crise assez bizarre et inexpliquée, Chispi a suivi une semaine après avec des convulsions et une chute de son état phénoménale qui m’a amenée à consulter dans un hôpital vétérinaire hors de prix qui m’a donné un traitement à suivre. Traitement qui à base d’antibiotiques qui a failli lui couter la vie. Heureusement que MON véto s’en est mêlé et qu’une simple perfusion l’a soulagé.
En fait, après réflexion, lecture et relecture des analyses sanguines, rien n’avait changé. Les résultats étaient toujours aussi catastrophiques. Après étude du comportement (Françoiiiiis !!) en revanche….le puzzle s’est rapidement mis en place et comme de fait, dès que mon état de stress a disparu…Chispi s’est de nouveau porté comme un charme !!
Ce chien, comme tous les autres, s’il se sent bien, entouré, gâté, nourri va se battre pour vivre.
Il faut le voir le pauvre se lever avec difficultés le matin, s’étirer, le temps que les douleurs passent, se mettre sur le dos pour avoir des calins et le « senti de zigounette »matinal de Snow, car il n’arrive pas à marcher.
Puis, enfin, trouvant la force il se lève, s’échauffe et se jette sur Snow ou moi ou le chat, la queue battant l’air à toute vitesse, les oreilles baissées, haletant, les yeux brillants et l’aboiement fort et clair.
Donc : SOYEZ ZEN et votre chien le sera aussi en ayant plus de forces, plus de volonté pour survivre.

Au niveau nourriture, pour la Leishmaniose, rien à dire. Concernant l’insuffisance rénale, c’est du Hills KD ou équivalent, mélangé avec de la pâté Integra Protect. De temps en temps, je fais cuire de la dinde ou du poulet, j’arrose les croquettes avec le jus et je rajoute des petits morceaux de viande. La viande de volaille est la moins riche en protéines, donc « meilleure » pour les IRC.

Voilà !

Un autre lien :
http://www.revmedvet.com/2000/RMV151_395_400.pdf


Revenir en haut Aller en bas
mecx
Grand explorateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 46
Localisation : manosque
Loisirs : rando, vtt, montagne
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: LES MALADIES DE NOS CHIENS   Mer 7 Aoû 2013 - 23:06

 doc!!! très instructif et très clair !!!  
Revenir en haut Aller en bas
Malinka
Ours Polaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 46
Localisation : Eure
Emploi : Communicante
Loisirs : Aviation, m'éclater avec mes chiens
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: LES MALADIES DE NOS CHIENS   Jeu 8 Aoû 2013 - 9:04

Moi pas DOC !! Dommage d'ailleurs car c'est passionnant. MAis bon, les piqures je ne peux pas, même pas regarder alors... fais gaffe chez toi à Manosque, ca pullule ! Pris contact avec ton véto, j'arrive dans 10 jours.... YESSS!
Revenir en haut Aller en bas
mecx
Grand explorateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 46
Localisation : manosque
Loisirs : rando, vtt, montagne
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: LES MALADIES DE NOS CHIENS   Jeu 8 Aoû 2013 - 23:06

 c'est pas mon véto, je me trouve sur le plateau de Valensole (un peu loin pr moi , je vais sur Oraison... mais c'est un bon véto avec des diagnostics précis, il a bonne réputation et je connais des fous de leurs toutous qui en sont très contents  !!!

c'est vrai les moustiques , y'en a pas mal !!  
depuis 2 jours il fait moins chaud:météo038: , donc les balades sont moins tardives mais le bain de pattes est toujours le bienvenue !

bonnes vacances !!sunny sunny sunny sunny 
Revenir en haut Aller en bas
 
LES MALADIES DE NOS CHIENS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Punks à chiens
» Acceptez vous les chiens ?
» chiens de salons !!!!!!
» maladies indemnes pour faire du fromage?
» Kit de détection de maladies ou de virus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TAIGA, Chien Nordique :: Le coin des Membres :: Général et Divers-
Sauter vers: