TAIGA, Chien Nordique
Bonjour et Bienvenue sur le forum Taiga

Nous allons voulu faire de ce forum la représentation d'une grande chaîne de solidarité envers tous les chiens de races nordiques qui nous appellent à l'aide.

Sachez ainsi que votre inscription fait de vous un membre à part entière de cette chaîne.

Nous vous souhaitons un bon surf sur Taiga Passion Nordiques

Cordialement


passion chiens nordiques
 

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 le sibérien husky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARIE-ANGE

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11456
Age : 62
Localisation : Paccionitoli 20170 LEVIE
Emploi : Je tente de garder ma Zen attitude en toutes circonstances!! Mais dur dur !!
Fonction dans la PA : benevole

Nom de l\'association : Sans collier Provence
SOS Décharge
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: le sibérien husky   Jeu 23 Nov 2006 - 19:48

C’est en Sibérie que les premiers sibériens huskies virent le jour. Ils furent élevés par la tribu des Tchuschkis.

Introduit en Alaska en 1909, ces chiens ne firent pas l’unanimité parmi les connaisseurs car leur petite taille et surtout leur corpulence assez fine donnaient un aspect plutôt fragile pour des chiens de traîneaux.
Pourtant, il gagna peu à peu ses lettres de noblesse lors de grandes et éprouvantes courses où bon nombre remarquèrent son endurance, sa rapidité et sa robustesse à l’effort.

Chien de travail par excellence, il remplit avec efficacité son travail de chien de trait, capable de parcourir des centaines de kms par jours et sous des températures très froides.
Il faut savoir que le husky sibérien est capable de tracter une charge de plus de 50 kg.

Ce merveilleux chien, courageux, affectueux et très intelligent est doté d’un prodigieux instinct de chasse qui en fait aussi un grand fugueur !!

------------------------------------------------------------------------
Quand tu m'as abandonné..... La vie n'avait plus le goût de toi
Quand tu m'as abandonné.....Tu aurais du avoir, par respect pour toutes ces années où je t'ai aimé sans  
jamais faillir, le courage de me conduire chez mon vétérinaire afin qu'il m'ôte la vie.
Tu m'aurais épargné alors cette horrible souffrance qui a pour nom: solitude, angoisse et peur !!
Aujourd'hui, puisque personne ne veut de moi, je vais mourir....seul...
Pourquoi m'as tu fait croire que tu m'aimais .....si c'est pour me laisser mourir !!
Je n'ai que 2ans....J'étais ton chien .....Toi tu étais ma vie !!
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Grand explorateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 588
Age : 25
Localisation : st sernin
Emploi : lycéenne
Loisirs : chien de traîneau
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 10:50

heu, céavez vous dou vient le nom de husky????
Revenir en haut Aller en bas
http://husky07.skyblog.com
MARIE-ANGE

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11456
Age : 62
Localisation : Paccionitoli 20170 LEVIE
Emploi : Je tente de garder ma Zen attitude en toutes circonstances!! Mais dur dur !!
Fonction dans la PA : benevole

Nom de l\'association : Sans collier Provence
SOS Décharge
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 11:09

Hello Audrey!!

leur nom vient du nom de la tribu des Tchouktches......

------------------------------------------------------------------------
Quand tu m'as abandonné..... La vie n'avait plus le goût de toi
Quand tu m'as abandonné.....Tu aurais du avoir, par respect pour toutes ces années où je t'ai aimé sans  
jamais faillir, le courage de me conduire chez mon vétérinaire afin qu'il m'ôte la vie.
Tu m'aurais épargné alors cette horrible souffrance qui a pour nom: solitude, angoisse et peur !!
Aujourd'hui, puisque personne ne veut de moi, je vais mourir....seul...
Pourquoi m'as tu fait croire que tu m'aimais .....si c'est pour me laisser mourir !!
Je n'ai que 2ans....J'étais ton chien .....Toi tu étais ma vie !!
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Grand explorateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 588
Age : 25
Localisation : st sernin
Emploi : lycéenne
Loisirs : chien de traîneau
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 11:19

ok merci
moi je pensser quon les avait appeller comme ca car il faisait HUUUUUUUUUUU et quil faisait dit sky lol lol!
sa aurrai pu!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://husky07.skyblog.com
cat.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2107
Age : 52
Localisation : paccionitoli 20170 LEVIE
Date d'inscription : 29/05/2005

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 11:30

Exact Audrey car "husky" veut dire "enroué" en Esquimau !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Grand explorateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 588
Age : 25
Localisation : st sernin
Emploi : lycéenne
Loisirs : chien de traîneau
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 12:07

c'est vrai???
lol
c'est vrai chsuis un peu balade!!!! lol! balade= malade
Revenir en haut Aller en bas
http://husky07.skyblog.com
vusko76
Explorateur !!!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 31
Localisation : vatteville la rue 76
Loisirs : mushing
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 13:00

moi je ne savait pas que sa voulais dire sa en esquimau
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 15:19

et esquimau c un terme indien qui signifie : mangeur de viande cru. c'est une insulte car les "esquimaux " n'aime pas cette désignation eux même préférant s'appeller "inuit" inuit c le nom de la peuplade et lindividu inuit se désigne " l' inuk" qui signifie l'homme .
c'etait la page cours d'ethnologie Smile
Revenir en haut Aller en bas
cat.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2107
Age : 52
Localisation : paccionitoli 20170 LEVIE
Date d'inscription : 29/05/2005

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 16:58

Encore exact Loupdessteppes !!!
Et pour continuer dans cette page très instructive, voiçi quelques détails de ce peuple indomptable qu'étaient les Choutkchis ou plus couremment appelés les Chukchis.

Je passe l'origine de cette peuplade qui reste étroitement liée à d'autres mais la Russie joua un rôle majeur durant cette période. En fait progressivement ils parvinrent à étendre leur main-mise sur les régions les plus lointaines et les marchands brutaux et sans scrupules furent remplacés par des fonctionnaires d'état, les échanges se faisaient toujours en nature malgré tout et seuls les comptoirs d'Etat étaient l'unique possibilité d'échanger les tissus et objets courants contre les produits de la chasse.
Les tribus des Yakoutes, Koryaks, Evenki et Youkaghirs se plièrent à la loi du marché qui était aussi la loi la plus forte mais seul un peuple, les Chukchis refusa de se soumettre à l'autorité Russe, et conserva pendant presque 3 siècle une surprenante indépendance.

Cette population s'était retirée dans la zone la plus lointaire et la plus retirée de la Sibérie, délimitée à l'ouest par le fleuve Kolyma, à l'est par la côte pacifique et au sud par le fleuve Anadyr jusqu'au bassins supérieurs de l'Anadyr et du Kolyma.
C'est en mai 1731 que les Russes entrèrent en contact avec ce peuple, expédition composée de 230 soldats (accompagnés de 200 Koryaks et Youkaghirs, ennemis jurés des Chukchis), la mission ayant pour but de passer par les armes les hommes et déporter femmes et enfants vers d'autres zones.
Les Chukchis furent vaincus et les familles dispersées mais un mois plus tard les quelques milliers d'hommes encore valides tentèrent de prendre une revanche et ce fut à nouveau un carnage et tout semblait indiquer alors que cette ethnie était vouée à disparaître mais après les combats frontaliers les Chukchis réapparurent sous forme de patrouilles isolées capables de surprendre les Russes, montés sur des traîneaux tirés par des meutes très agiles et rapides, ils se volatilisaient littérallement.

Les Russe étaient impuissants et vexés, en 1744 une expédition de 400 tireurs d'élite entra en contact avec les Chukchis mais ces derniers réussirent à s'échapper jusqu'au détroit de Béring, une partie traversa le bras de mer jusqu'en Alaska et les autres se suicidèrent après avoir tué femmes, enfants et chiens.
Partout les Russes ne trouvaient que villages déserts et à moitié détruits et avaient toujours l'impression d'être très près des Sibériens sans jamais pouvoir les voir car ceu-ci avançaient sur la banquise en traîneaux là où personne ne pouvaient s'avanturer déplaçant ainsi des villages entiers précédant les Russes et les tenant en échec.

Le Général Pavlutskiy qui avait commandé l'expédition de 1744 mis en place une opération en 1747 dans le but d'anéantir définitivement cette population rebelle mais l'efficacité du système de relais mis en place par les Chukchis associé à leur grande rapidité leur fit prendre de l'avantage et disposés en demi-cercle autour des Russes les Sibériens les attaquèrent avec une telle fureur qu'ils n'eurent même pas le temps de recharcher les fusils.
Le Général tomba avec ses officiers et les survivants durent s'habituer à vivre avec les vainqueurs, cette défaite découragea toute autre tentative Russe et ce n'est que 50 ans plus tard en 1792 que ceux habitant l'intérieur des terres (éleveurs de Rennes) demandèrent la reprise des échanges commerciaux, les populations des côtes restèrent à l'écart et en 1837 les Chukchis obtinrent grâce à leur obstination l'indépendance politique à l'intérieur de l'empire Russe, ils furent de plus exonérés du tribut demandé par les autorités Russes et eux-mêmes se virent interdits de s'installer sur ces territoires.

Mais comment étaient-ils parvenus à s'assurer d'un moyen aussi efficace de préserver leur nation ?
En quoi leur méthode se distinguait-elle des peuples voisins, les Yakoutes, les Koryaks ou les Kamtchatka qui étaient eux aussi de valeureux conducteurs de traîneaux ?
On peut même dire que leurs chiens étaient supérieurs par la taille et la prestance à ceux des Chukchis. En fait ce petit peuple sélectionnait leurs chiens en fonction de leur comportement et non de leur taille.

Encore tout petits, les animaux étaient soumis à un entraînement sévère et ce jusqu'à 1 an, tous les chiots étaient élevés ensemble et étroitement surveillés, les sujets rebelles ou trop timides étaient éliminés, ils se livraient à la formation des meutes en mettant tous les chiens sous les ordres d'un "leader" plus âgé de façon à obtenir un ensemble homogène.

Mais cette activité des Chukchis ne se limitait pas à l'éducation des chiens, elle comprenait aussi les soins ininterrompus prodigués aux animaux, de l'accouplement à la gestation, de l'assistance aux blessés à la protection de la meute en cas d'intempéries

En fait, les Chukchis étaient de véritables éleveurs au sens moderne du terme mais si les méthodes peuvent sembler cruels, il faut les replacer dans le contexte de l'époque, dominé par un environnement sauvage et extrêmement dur qui ne laissait pas la place aux bouches inutiles.
Dès la naissance les femelles étaient tuées exception de celles qui s'étaient montrées pour leur vitalité, ce choix étant l'affaire des femmes dans chaque famille, très vite les mâles étaient attachés au traîneau souvant guidés par leurs mères dispensées de travail durant la gestation et l'allaitement.

Suivant leurs comportements les animaux ne répondant pas aux critères étaient tués parce qu'inutiles, la meute avait ainsi atteint un stade de perfectionnement inégalable, en fait ces pratiques constituaient un moyen de survie indispensables en ces latitudes mais necessitaient aussi une habilité considérable.
L'usage voulait que tous les mâles soient castrés à l'exception du chien de tête qui était le seul à avoir accès à la tente où logeait la famille et le seul aussi bien sûr à pouvoir saillir les femelles, ainsi les meilleures caractéristiques étaient préservées et la descendance contrôlée.

Chez les peuples voisins au contraire, plus ouverts aux coutumes et arrivants, les croisements étaient fréquents avec des chiens apportés par les colons, les sujets étaient plus sélectionnés pour leur taille et leur apparence physique, les meutes étaient constitués d'animaux grands, robustes se fatiguant assez vite sur les longs parcours, alors que les chiens des Chukchis grâce à leur légèreté et leur agilité étaient capables d'affronter n'importe quel terrain, que ce soit la banquise fragile ou les chemins de montagne.

Ils étaient en plus d'une grande sobriété et pouvait s'adapter à tous types de nourriture et grâce à la sélection ils avaient tous la même robe la mieux adaptée à ce climat (le poil mi-long des peuples voisins était un inconvénient favorisant la formation de plaques alourdissant les chiens).

Les meutes étaient constituées d'environ 20 chiens (le double chez leurs voisins) permettant de conduire le traîneau avec une grande souplesse, le conducteur utilisait un long fouet et un bâton court terminé par une chaîne de fer et le seul bruit de la chaîne suffisait à rappeler les animaux à l'ordre.
Mais cet animal était au centre d'un commerce actif à l'occasion des marchés et foires le long du fleuve Anadyr et il était bon pour un fonctionnaire de l'Etat de s'équiper d'un tel attelage sans pour autant entamer le patrimoine des Chukchis, ceci permettait de plus d'apporter quelques ressources supplémentaires à ce peuple.

En fait la survie d'une famille entière dépendait de la possession d'une bonne meute et de la bonne forme physique des animaux et ceci est d'autant plus vrai que sans la possibilité de se déplacer rapidement d'un territoire de chasse à l'autre, le destin de ce peuple aurait été bien différent.
Cette ethnie tout comme les Esquimaux pratiquaient une religion animiste qui conférait une âme aux différents éléments de la nature et le chien avait un statut spécial : dans le culte des Chukchis il était le gardien des portes du paradis et certaines découvertes effectuées dans des zones lointaines mettent en évidence des sacrifices de chiens.
Ces manifestations évidemment primitives et barbares démontrent toutefois le caractère exceptionnel des relations entre l'homme et le chien au sein de ce peuple.
Revenir en haut Aller en bas
MARIE-ANGE

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11456
Age : 62
Localisation : Paccionitoli 20170 LEVIE
Emploi : Je tente de garder ma Zen attitude en toutes circonstances!! Mais dur dur !!
Fonction dans la PA : benevole

Nom de l\'association : Sans collier Provence
SOS Décharge
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 17:04

:10: C'est très instructif !!!!

------------------------------------------------------------------------
Quand tu m'as abandonné..... La vie n'avait plus le goût de toi
Quand tu m'as abandonné.....Tu aurais du avoir, par respect pour toutes ces années où je t'ai aimé sans  
jamais faillir, le courage de me conduire chez mon vétérinaire afin qu'il m'ôte la vie.
Tu m'aurais épargné alors cette horrible souffrance qui a pour nom: solitude, angoisse et peur !!
Aujourd'hui, puisque personne ne veut de moi, je vais mourir....seul...
Pourquoi m'as tu fait croire que tu m'aimais .....si c'est pour me laisser mourir !!
Je n'ai que 2ans....J'étais ton chien .....Toi tu étais ma vie !!
Revenir en haut Aller en bas
cat.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2107
Age : 52
Localisation : paccionitoli 20170 LEVIE
Date d'inscription : 29/05/2005

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 17:13

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 17:14

avec un tel exposé de cat on ne peut plus ignoré les origines des huskys.

résumé de texte pour tous je rammase les copies dans 30 mn. Smile
Revenir en haut Aller en bas
cat.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2107
Age : 52
Localisation : paccionitoli 20170 LEVIE
Date d'inscription : 29/05/2005

MessageSujet: Re: le sibérien husky   Dim 26 Nov 2006 - 19:16

Re-exact Loupdessteppes !!!
J'ai comme l'impression qu'ils ne se bouscoulent pas pour rendre leurs copies !!! :: :mains:

D'autant plus que j'ai oublié de préciser que ce texte est déjà un résumé que j'ai fait à partir du superbe livre de J. Vallerino : "le grand livre du husky sibérien". Laughing
Revenir en haut Aller en bas
 
le sibérien husky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ASKI chien husky sibérien mâle de 6 ans .PAR :70 ADOPTE
» EYCKO type husky sibérien yeux bleus 4 ans, pas de poules REF:56 ADOPTE
» Quelqun voudrais bien me renseigner sur les husky sibérien ?
» Les différents types de husky sibérien...
» Histoire de Timale (bébé husky Sibérien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TAIGA, Chien Nordique :: Le coin des Membres :: Cette rubrique est consacrée à tous les nouveaux maîtres de chiens de races nordiques :: Pour mieux connaître les races nordiques-
Sauter vers: